Skip to main content

Château l'Epine

Saint Emilion Grand Cru
Accueil  Le Château  Vision 2014  Nos Vins  Contactez-nous  Newsletter  Plans d'Accès  Connexion de membre  Plan du site  Liens   
Châteaul’Epine
 
Une Histoire de Famille au Savoir Faire Traditionel.

Comme à Courgis, dans la région de Chablis, il y aurait eu autrefois, sur le vignoble actuel du Château L’Epine, une stèle renfermant une épine de la couronne du Christ. Telle serait, selon la légende, l’origine du nom du Château L’Epine.

Situé dans la partie nord-ouest de l’appellation Saint Emilion Grand Cru, le domaine jouit d’un terroir atypique qui confère au vin des notes prononcées de fruits rouges, de venaison, une rondeur et un soyeux incomparable.
 
Historique
Comme à Courgis, dans la région de Chablis, il y aurait eu, autrefois, sur le vignoble actuel du Château L’ Epine, une stèle renfermant une épine de la couronne du Christ. Telle serait, selon la légende, l’origine du nom du Château L’ Epine.
C’est dans les années 40, que Jean Ardouin reçoit en héritage familial 2 Ha 14 de vignes en appellation Pomerol. Il possède également les bâtiments actuels, ainsi qu’une partie du matériel viti-vinicole encore visible aujourd’hui dans le musée du château. Pris par son métier d’instituteur, il est contraint de relèguer le travail de la vigne à quelques ouvriers fidèles, employés pour les travaux importants. Cependant, toujours en gardant un oeil farouche sur son patrimoine familial, il va conduire son vignoble au meilleur de sa « forme ».
Malgré les changements d’appellations que va connaître le vin durant les années 40 et 70, il va continuer d’oeuvrer pour une bonne qualité et va élaborer des vins fruités et légers qui vont plaire à des amis parisiens. Ces derniers, par la méthode traditionnelle mais néanmoins efficace du « bouche à oreille », vont être les vecteurs principaux de la vente des vins sur Paris et la Côte d’Azur. D’ailleurs, la clientèle constituée à cette époque perdurera jusqu’à nos jours
Dans la foulée de l'excellent 1982, c’est en 1986, lors du changement ultime d’appellation (passage en Saint Emilion Grand Cru) que Jean Ardouin et son épouse Monique décident d’acheter 25 ares supplémentaires. Ainsi, ils amènent la propriété à une surface de 2 Ha 39 qui vont être plantés en cépage cabernet minoritaire jusqu’alors au domaine. Profitant de ce nouveau dynamisme, Monique Ardouin, seule du fait de la maladie de Jean, lui rend le plus beau des hommages en obtenant, pour la première fois de l'histoire du domaine, le label "Grand Cru".
En plus du terrible gel donnant l'un des plus pauvres millésimes de l'histoire de Saint Emilion, l'année 1987 voit le décés de Jean Ardouin. Cette dure épreuve conduit Monique Ardouin à s’occuper seule de la propriété en plus de l'éducation de leur fils Gabriel, né en 1981.
Sur sa lancée de vouloir toujours faire mieux, Monique Ardouin élabore le meilleur millésime jamais réalisé à ce jour au Château L'Epine, le fameux 1990. Plus tard, en 1993, elle décide d’acheter 31 ares supplémentaires pour arriver à une surface de 2 Ha 70. Toujours plus passionée et désireuse de perfection, Monique Ardouin va conduire le Château L’Epine au sommet en 1998 avec un millésime mythique qui apparaîtra pour la première fois dans la Revue des Vins de France.
En 2003, Gabriel déjà bien impliqué dans la propriété décide d’aller poursuivre ses études aux Etats Unis, à l'Université of Southern California à Los Angeles. Depuis, c’est la propriétaire de nouveau seule, qui gère le vignoble avec talent et qui s’occupe de toute l’élaboration du vin, de la vigne à la mise en bouteille en passant par les vinifications
Diplômé de L'université de Southern California en décembre 2007, Gabriel décide de s'investir dans le vignoble en épaulant sa mère. Fort de ses connaissances acquises aux Etats Unis, Il décide alors de redonner un coup de jeune supplémentaire à cette propriété déjà dynamique en lançant le programme Vision 2014. Ce programme d'action s'étend sur le plan viticole comme sur le plan commercial.
L'année 2008 est une année très imortante pour le domaine. C'est à la fois une année anniversiare mais aussi une année de transition. En effet, le millésime 2008 est le 30ème millésime réalisé par Monique Ardouin à la tête du domaine. Pour célébrer cet anniversaire, le domaine édite 30 Jéroboams de ce millésime 2008 à sa sortie en 2010. Elle sonne aussi le début de la passation entre Monique et Gabriel, entre la mère et le fils, ce dernier faisant ces armes cette année là sous la direction et l'oeil très avisé de Monique Ardouin.
Depuis 2008 la vie du Château l'Epine est bien remplie avec beaucoup de travaux dans la vigne (rajeunissement du vignoble)mais aussi à coté. Dans le cadre de Vision 2014, la propriété est sujette à beaucoup de travaux de jardinages et d'élagages mais aussi à la restauration de certains batments, en vue de recevoir ces visiteurs dans les meilleures conditions possibles. De plus, de nombreux changements ont lieu sur le plan commercial et marketing. Une newsletter est lancée en janvier 2008 ainsi que d'autres actions comme la participation aux portes ouvertes de Saint Emilion, la réception de bus touritiques à la propriété et des soirées privées organisées avec les meilleurs clients et amis du Château.
L'année 2009 est la continuité parfaite de 2008. Le domaine entre dans la Charte Vignobles et Chais en Bordelais pour la qualité de son accueil au visiteurs. Elle constitue surtout le premier millésime de Gabriel Ardouin en tant que maître de chai avec à la clé une nouvelle cuvée personnelle de celui-ci. Cette cuvée, encore secrète, sera dévoilée à sa sortie en 2011.
Le Domaine
 
Le Château L' Epine se situe en plein centre de Libourne, à 9 Km au nord-ouest de St Emilion, à 33 Km au sud-est de Bordeaux, à 3 Km de Pomerol et enfin à une dizaine de Km à l’ouest de Montagne et de Néac. C’est un des rares vignobles qui a su résister à la forte poussée de l’urbanisation et qui a pu conserver son terroir. De plus, le domaine se trouve sur la route de Saint Emilion ce qui est un atout majeur quand on sait que c’est un des principaux axes qui dessert le centre de Libourne et qui relie par la même occasion Saint Emilion.
Le Château L' Epine s’étend sur 3Ha 70 dont 2Ha 70 plantés de vigne. On y rencontre une belle diversité de cépages tels que:
  • Merlot, 51%
  • Cabernet Franc, 25%
  • Cabernet Sauvignon, 24%

Ces trois cépages entre dans la composition et l’assemblage du vin, ce qui est peu courant sur une appellation où le cépage roi est le merlot. Il existe donc au Château L’Epine, une belle et atypique répartition de l’encépagement qui confère au vin des notes prononcées de fruits rouges et noires, de venaison, une rondeur et un soyeux incomparable.

Par ailleurs, le domaine possède des porte-greffes adaptés à la région. Parmi ceux que possède le domaine on trouve 2 hybrides Riparia x Rupestris et 1 Rupestris x Berlandieri:

  • Le 3309 C (Couderc): il a une vigueur et une précocité moyenne. Assez faible résistance à la chlorose, convient généralement aux sables non calcaires; ce porte-greffe craint la sécheresse et tolère peu les excès d’humidité.
  • Le 101-14 MG (Millardet et de Grasset): Sensible à l’acidité des sols et à la présence de calcaire; ne résiste pas à la sécheresse, tolère les excès d’humidité; se plaît dans les terres argileuses fraîches; donne de bons résultats dans de nombreux sols.
  • Le 110 Richter: Bonne résistance à la sécheresse dans les terres argilosiliceuses, mais craint l’humidité permanente du sous-sol. Confère de la vigueur, de la productivité et retarde la maturité; il permet à la vigne de se développer normalement dans les sols chauds, secs et maigres en donnant des vins d’excellente qualité.
Le Terroir
Sur Saint Emilion, il existe pas moins de quatre types de sols : Les Plateaux Calcaires (autour du village), Les Côtes (autour des plateaux), Les Plaines Alluviales de la Dordogne (sud de l’appellation) et enfin, Les Vallées du Nord et de l’Ouest (où se trouve le domaine).Cette diversité du terroir, induisant une variété gustative remarquable, n’est possible que grâce à une sédimentation et une qualité des sols différente.
Au Château L’Epine, l’exemple est flagrant. D’une part, sur le vignoble situé en pleine ville et distant de 8 km à l’ouest du plateau calcaire de Saint Emilion, on relève quelques traces de calcaire issues de l’érosion progressive du plateau. D’autre part, le vignoble est géographiquement contigu à l’appellation Pomerol. Ainsi, les sols et sous-sols s’apparentent d’avantage à un sol de Pomerol car la sédimentation et la texture sont pratiquement identiques. Du coup, les vins ont une typicité qui à l’aveugle, ferait penser à des Pomerol légers mais complexes comme ceux produits au Château Taillefer.
Sur le terroir du Château L’Epine, le sol est à dominante sableuse avec quelques traces d’argiles pures en profondeur ainsi que des alluvions du quaternaire. Suivent ensuite, des graves du Günz à granulométrie variable ainsi que des traces de calcaire. On observe ainsi, dans la couche superficielle (la terre arable), une zone totalement sableuse datant du quaternaire. Cependant, il est vrai que les sols de l’exploitation aujourd’hui en « Saint-Emilion Grand Cru », appartenaient à l’aire d’appellation « Sables Saint Emilion », ce qui prouverait que ces sables éoliens, datent du quaternaire surtout en ce qui concerne la parcelle située autour de la propriété (celle-ci étant d’ailleurs la plus ancienne).
Par ailleurs, les parcelles étant très proches les unes des autres (la plus éloignée étant située à 1 km de l’exploitation), il existe une certaine uniformité sédimentaire et structurale. Ainsi, le profil pédologique présenté ci-dessous évoque de façon précise la constitution et la répartition des différentes structures et textures du domaine :
  • Zone sableuse avec quelques graves de faible granulométrie (sur 1,50m).
  • Zone sableuse avec graves du Günz à granulométrie variable + traces de calcaire (sur 1m).
  • Zone argileuse (en profondeur, à partir de 2,50m).
Pour l’exposition, les parcelles sont orientées de façons identiques pour, d’une part, faciliter les passages du tracteur et d’autre part, pour profiter en intégralité du soleil de son lever à son coucher. Ainsi, les rangs sont orientés Nord-Sud.
Climat et Micro-Climat
Situé en ville, le Château l’Epine profite d’un micro climat très intéressant et très propice à la culture de la vigne. En effet, la maturation du raisin y est optimale due à la forte urbanisation et à la chaleur qui s’en dégage (on constate 1 à 2°C de différence entre Saint Emilion et Libourne). Ainsi, les risques de gel sont réduits et les problèmes liés au climat sont rares. Les attaques de Botrytis sont également rares car le climat urbain empêche le développement des brouillards matinaux et l’humidité ambiante est très faible car l’activité humaine est intense. En ce qui concerne les parcelles situées à l’est de l’exploitation, on dénote un léger réseau hydrographique (ruisseau) qui traverse les parcelles les plus excentrées.
Les Vins du Domaine

 
Qui sommes-nous ?
Dans la page Qui sommes-nous, vous pouvez fournir plus de détails sur votre société et votre activité. Inscrivez vos points forts, qu’il s’agisse d’historique, de licences ou de témoignages de reconnaissance.

Si vous avez un objectif, indiquez-le ici.
Cette page doit inclure des informations telles que l’historique de l’entreprise, les certifications, les licences, le mérite, l’appartenance, les récompenses, l’expérience professionnelle des fondateurs ou employés clés de l’entreprise, et d’autres informations importantes qui ne figurent pas ailleurs. Vous pouvez également inclure une image de vous-même ou de votre personnel.


Historique de la société
Informez les visiteurs de l’historique de votre société, y compris son emplacement, sa propriété, vos expériences personnelles et d’autres informations qui les aideront à se souvenir de vous. Ces informations doivent être brèves mais utiles.
Témoignages des clients
Qu’en pensent vos clients ? Réservez une partie de l’espace à l’histoire de l’entreprise, en rapportant les paroles de vos clients. Leurs témoignages sont plus puissants que tout ce que vous pouvez raconter sur vous-même.